Réunion du CA de la Mutuelle de Dar Naïm (Nouakchott)
Sketches pour la sensibilisation sur les avantages de la mutuelle (Bababé)

Mot du Directeur

M. Ba Abdoulaye Samba
Le Directeur de l'APSDN

Le projet PSDN est devenu autonome. Il s’appelle désormais l’Association pour la Promotion de la Santé à Dar Naim (APSDN). 

Lire la suite ...

ASSOCIATION DE PROMOTION DE LA SANTE A DAR NAIM (APSDN)

L’APSDN était un projet de soins de santé primaires de Caritas Mauritanie devenu une association à but non lucratif en 2012. Elle est titulaire du récépissé n° 0048 du 12 juin 2014.

L’APSDN est gérée par une Assemblée générale de 43 membres,  un Conseil d’Administration de 5 membres et une structure de gestion composée de 5 responsables techniques.

L’APSDN gère en 2015 à Dar Naïm un Centre de santé et 3 postes de santé couvrant une aire de santé de 82.000 personnes environ.

Son programme triennal  2014 – 2016 a pour objectif : « Le système local de santé intégré avec trois composantes (structures de soins, mutuelle et fonds d’équité) proposé à la population des Moughataas de Dar Naïm et de Bababé est renforcé »


Résultat 1 : L’APSDN dispose d’une autonomie de gestion depuis le 01/01/2014. Elle s’inscrit dans un cadre institutionnel défini par la politique nationale de santé 2006 – 2015 et la politique nationale de contractualisation du secteur de la santé.

Résultat 2 : En 2015, l’APSDN a réalisé :

-           56.429 consultations générales,

-          301 malades chroniques suivis,

-          12060 CPN pour 3 700 femmes enceintes,

-          605 tests VIH pour la PTME,

-          2695 accouchements,

-          5821 prestations PF.

L’APSDN manifeste son alignement sur la politique nationale de santé par des contacts étroits avec le Médecin chef de la moughataa et le DRAS.

Résultat 3 : L'institut de médecine Tropicale d'Anvers a réalisé une étude por analyser les déterminants socio-économiques de la réinsertion sociale des familles enrôlées dans le FE de Dar Naïm

 

Outre l’offre de soins, l’APSDN soutient l’organisation de la demande de soins par la création de 02 mutuelles de santé (Dar Naïm et Bababé) et d’un fonds d’équité qui couvre les soins des indigents.

LES MUTUELLES DE SANTÉ

La mutuelle communautaire de santé de Dar Naïm  (MCSDN) est créée en 2003 celle de Bababé en 2011.

Elles couvrent à 100% tous les soins de base et une partie des soins de référence.

L’assurance est offerte moyennant une cotisation de 1300 UM/ personne et par an à Bababé et de 1400 UM à Dar Naïm. Au 30 juin 2015, la MCSDN enregistrait 9121 bénéficiaires et celle de Bababé 4711.

LE FONDS D’EQUITE 

Créé en en 2005, le fonds est initié pour favoriser l’accès aux soins, il assure l’adhésion à la mutuelle et les soins non couverts par celle-ci y compris le transport.

Les visites à domicile organisées dans le cadre du suivi ont fait ressortir que les soins ne sont ni besoin unique ni prioritaire des usagers. En concertation avec les intéressés, il a été décidé d’étendre l’action pour traiter des problèmes de l’habitat, la nourriture, la scolarisation, les activités génératrices de revenus, l’état civil, la formation professionnelle etc. Pour couvrir ces besoins un réseau de partenaires locaux s’est progressivement mis en place.

Population couverte par le fonds

À la fin de l’année 2014, le fonds recensait 793 indigents. Le suivi des indigents a permis d’observer que 15 familles (251 personnes) ont connu progressivement une situation économique et sociale nettement meilleure. Ces 15 familles ont été retirées du fonds et 8 nouvelles familles (34 personnes) ont été identifiées en 2015 portant le total des indigents à 576 personnes.