Ba Abdoulaye Samba, Directeur de l'APSDN

 

Mutuelle de santé de Dar Naïm

Publié dans statistiques

Situation des adhésions de la mutuelle Communautaire de Santé de Dar Naïm (MCSDN) en 2015

La mutuelle est une association à but non lucratif basée sur les principes de solidarité et d’entraide entre les personnes qui y adhèrent de façon libre et volontaire. Elle est une alternative pour favoriser l’accès financier aux soins en permettant l'organisation des usagers pour un partage des coûts des soins. La couverture des membres est fonction de leurs capacités contributives et du coût de l'offre de soins disponible.

L’adhésion à la mutuelle est familiale et les cotisations sont individuelles.

Au 31 décembre 2014, la mutuelle comptait 6876 bénéficiaires. Le programme de Promotion de la Micro-assurance santé en Mauritanie (PROMAS) financé par l’UE et exécuté par l’APSDN (novembre 2014 à juin 2015) en partenariat avec Caritas Mauritanie a permis l’adhésion de 2077 nouveaux bénéficiaires ce qui ramène le nombre à 8.953 personnes au 31 décembre 2015.

En 2015 la mutuelle a enregistré 3.902.540 UM de cotisations pour 8 624 280 UM projetés soit un recouvrement de 45%. Le taux de recouvrement des cotisations était progressivement en baisse ces dernières années, (2014 : 43%, 2013 : 57%  et 2012 : 66%),  on observe une timide amélioration.

Pour renforcer son autonomie financière la MCSDN doit bâtir un système de fidélisation de ses bénéficiaires basé sur un recouvrement des cotisations efficace et efficient.

Calcul des coûts moyens

5390 actes de soins ont été couverts par la mutuelle en 2015 contre 4472 en 2014 soit 918 actes en plus donc une progression de 21%. Sachant que la mutuelle compte 8953 bénéficiaires pour la même période on pourrait estimer le taux de recours aux soins à 0,60. Cependant, si l’on considère que les 5390 actes ont été offerts à 3686 bénéficiaires à jour de leurs cotisations[1][1], ce taux est de 1,46.

 


 



[1] Condition indispensable pour être couvert par la mutuelle

 

Lu 218115 fois

Laissez un commentaire